Histoires d’amour dans le 20e

interview pour le média Mon Petit 20e

Une série d’histoires d’amour commence dans le média « Mon Petit 20e ». Les habitants de cet arrondissement atypique de Paris se confient lors d’interviews menées dans divers lieux du 20e arrondissement. Le Café Lou Pascalou accepte sans condition de nous accueillir pour écouter les premiers témoignages. C’est la naissance d’un projet généreux et créatif, comme le 20e !

Les origines du projet

En 2021, Pauline Pélissier et moi faisons connaissance dans un bistrot du 20e arrondissement. Son média m’a tapé dans l’œil. Cette journaliste lifestyle a vu juste en imaginant un site et un mur Instagram 100% dédiés à cet arrondissement riche par son histoire et son éclectisme. Pour y habiter depuis 1995, j’en connais les différents visages et ne manque aucune occasion de le faire découvrir aux gens que j’aime. Mon Petit 20e m’aide à dénicher de nouvelles adresses. Son approche et sa ligne éditoriale me plaisent.

Pauline est à son image : pétillante, curieuse, intelligente. Depuis toujours j’aime faire des portraits, raconter des parcours de vie. Nous partageons la même envie de réaliser des portraits d’habitants de notre arrondissement de cœur. Quelques mois plus tard, nous voilà au Dancing Goat, avenue Gambetta. Une connaissance de Pauline fait alors son apparition. Elle est photographe. De manière naturelle Gaëlle Guse rejoint le projet. Elle saisira les portraits des femmes et des hommes qui oseront se livrer.

Interviews en speed portraits

Nous décidons du concept : à la manière d’un speed-dating, nous donnerons rendez-vous dans un endroit sympa à des personnes que nous ne connaissons pas. Le média Mon Petit 20e et ses réseaux sociaux serviront à lancer l’appel à témoignages et annoncer les différents lieux de rencontre. Pas question cependant de renoncer à la qualité ! Le format court est un moyen de rassurer les habitants sur le temps raisonnable que prendra chaque échange. Pour nous c’est l’occasion de fixer plusieurs rendez-vous dans une journée.

C’est que nous menons ces interviews sur notre temps libre ! Tout cela exige un minimum de logistique et la présence simultanée d’une intervieweuse et de la photographe. La première série d’interviews exige par ailleurs la présence de Pauline et de moi-même, histoire de se caler sur la manière de mener les entretiens. De partager aussi l’émotion du lancement de cette belle histoire que nous espérons longue et riche.

Histoire d'amour au lou pascalou

Pourquoi des histoires d’amour ?

Pauline Pélissier a la bonne idée d’angler la première série de portraits d’habitants : l’amour servira de fil conducteur. « Un thème universel, qui ouvre sur l’intime et permet de comprendre le rôle d’un lieu de vie, en l’occurrence le 20e arrondissement de Paris, dans la construction d’une histoire de vie » nous dit-elle. Vendu ! Le projet a désormais un nom : LOVE STORIES.

Premiers témoignages

Et nous voilà, le dimanche 27 mars, au Cafe Lou Pascalou, 14 rue des Panoyaux à Ménilmontant. Quelques jours auparavant, un appel a été lancé via Calendly. Huit personnes se sont inscrites…Mais viendront-elles ? Il fait beau et c’est la fin du week-end. Lorsque depuis la terrasse nous apercevons une silhouette, nous croisons les doigts en espérant qu’elle se dirige vers nous. Et voilà qu’un couple et son enfant s’avancent vers nous, sourire aux lèvres : « C’est vous Mon Petit 20e ? On est là pour l’interview… »

L’aventure commence avec eux et elle a le visage de la mixité.

Crédits photos : Gaëlle Guse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *