Marketing les illusions perdues : à lire

Marketing les illusions perdues florence Touzé

Une fois de plus, les éditions La mer salée publient un livre utile pour celles et ceux qui s’engagent dans le changement. La nouvelle édition du livre de Florence Touzé « Marketing l les illusions perdues » devrait figurer dans la bibliothèque de tous les acteurs du marketing et de la communication. Directions et équipes en entreprise, enseignants, consultants : découvrez le marketing implicatif.

Crédit photo : La Mer Salée

Marketing responsable, communication engagée

Cela fait longtemps que je n’avais pas lu un livre différent sur le marketing et la communication. Que de poncifs et de recettes déjà connues, tous maquillés de nouvelles formulations et de nouveaux formats nous laissant croire à de nouvelles formules. Mais sur le fond… rien de nouveau. Le livre de Florence Touzé n’est pas de ceux-là. Son approche est radicalement différente. Je me retrouve complètement dans sa vision et ses propositions.

J’ai choisi de vous livrer ici quelques clefs qui me semblent essentielles.

Pour le reste, empressez-vous de commander « Marketing : les illusions perdues » chez votre libraire préféré ou directement sur le site de l’éditeur ! Chers étudiants, voici une bonne manière de vous servir de votre Pass culture.

12 clefs pour un marketing implicatif

Ce que je retiens de ma lecture :

  1. Le marketing peut ne pas être un gros mot…quand il sort de l’incitatif pour devenir implicatif.
  2. L’alter-consommation conduit à l’alter-marketing.
  3. Sortir de l’image de « manipulateur » en rendant le client acteur et en participant à la construction d’un marché responsable.
  4. Le marketing implicatif : construit en amont, il engage la relation client au démarrage de son processus, ne se limitant plus à l’annonce publique (médias, promotions, placement de produits…).
  5. De la nécessité d’une offre responsable : les marques doivent réfléchir à des offres qui ont du sens. Rompre avec la consommation de masse et rendre le consommateur responsable. Participer même à son éducation de consom-acteur.
  6. Attention aux leurres : méfions-nous des apparences du marketing engagé ! Créer un emballage écologique ne saurait suffire. Les marques ne manquent pas d’imagination pour se donner l’image d’une marque amie.
  7. La fin des 4 P : la formule traditionnellement associée au MIX MARKETING (Produit- Prix – Placement – Promotion) est aujourd’hui fragilisée par la complexité grandissante de nos sociétés.
  8. Donner du sens : à chaque entreprise, chaque marque, de trouver le sens de sa mission.
  9. De l’importance des contenus pour aborder les vrais sujets et communiquer avec sincérité.
  10. De la nécessité de comprendre les différents types d’influences (l’exposé de Florence (pages 83 > 109 est remarquable).
  11. Relier : proposer un travail commun entre l’entreprise et le consommateur.
  12. Passer des promesses aux contrats passés entre la marque et ses clients.

Communiquer pour relier

Et pour finir, une citation, extraite du livre « Marketing : les illusions perdues ». Forcément en lien avec ma mission auprès des entreprises et ce mot qui m’est si cher : relier.

« Le marketing implicatif doit plus que jamais intégrer la communication dont la mission commencera à l’origine même du projet. Elle n’est plus la fin d’un cycle mais le support d’une démarche globale et continue qui consiste à relier les individus. »
Florence Touzé

Florence TouzéFlorence Touzé : un autre marketing est possible

Enseignante-chercheuse de la Faculté Audencia, titulaire de la Chaire Impact Positif, responsable des programmes Expérience et engagement des publics à Audencia-Sciencescom, experte en stratégie de marque et communication de la démarche responsable, Florence est aussi membre du Comité éditorial de la plateforme Réussir avec un marketing responsable
Top 10 des influenceurs Twitter Branding et stratégies de marque Brandnewsblog depuis 2015

Pour en savoir plus : profil LinkedIn

La Mer Salée : éditeur engagé

La Mer Salée est codirigée par deux personnalités engagées. Sandrine Roudaut et Yannick Roudaut ont tous deux été invités aux E. Rencontres Renaissance. Auteurs eux-mêmes, leurs choix éditoriaux sont motivés par l’envie de proposer de « nouvelles voies soutenables, désirables et réalisables » *. Leur catalogue promet des lectures passionnantes pour celles et ceux qui veulent sortir de leurs certitudes et désirent s’engager pleinement, radicalement et avec enthousiasme, dans leur vie privée et dans leur travail.

*citation extraite de leur site internet Site de La Mer Salée.

Pour recevoir d'autres conseils de lectures

Abonnez-vous à ma Newsletter

Actualités communication & marketing

Pour concevoir des contenus implicatifs

porteurs de sens

stratégie éditoriale, wording, copywriting, rewriting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *